Site OFFICIEL - Official Website - 999 La Demeure du Chaos - 999 Abode of Chaos

La Demeure du Chaos - The Abode of Chaos
Présentation - About us

Abode of Chaos has been the subject of more than 1850 press and media articles in 93 countries. According to the New York Times it is "one of the most important and most emotional artistic adventures of the 21st century".
Turn a corner of this middle-class village in the heart of the Monts d'Or, a wealthy suburb of Lyons, and golden masonry and bourgeois houses give way to this alchemical abode, inspired by Fulcanelli.

When a museum became a factory

In 1999, sculptor Thierry Ehrmann, founder of the Serveur Group and of Artprice, dedicated himself to creating a museum, known as L'Organe (the Organ). He very rapidly recognized that his project was becoming an institution. Should he recruit a curator, what form should the collection take? All details far removed from his original conception of life. The point was the convergence between desire and action. If he had to choose a model, it would not be that of a foundation but the way Andy Warhol envisaged art: the Factory. A fluid space as created by the Pop artist, where creativity lived from one day to the next in a random sensuality, to the beat of pure energy. Thierry Ehrmann invited artists to work with him in situ, creating connections between one endeavor and another, between countries and cultures. This perpetual activity which would finally be attuned to the perpetual movement of the world and its events.

Where chaos is an option

It was in this crucible that he was to mix one part exhibition, one part artwork and one part action to create a melting pot of crossbred energies. The project took on a life of its own. The original author became irrelevant, the idea was all. The question of a space dedicated only to art no longer mattered. Art was everywhere, gradually infiltrating the corpus of the space. First Thierry Ehrmann painted a salamander, followed by a battalion. As with living beings, they were everywhere. The artist Ben also became involved. Around a hundred artists continued the work.
The Abode of Chaos became porous to the world, events flowing through it and imbuing it with meaning. Does that mean it resembled chaos? Although it burned, turning a post-apocalyptic, carbonized black, it retained its core architecture, wearing the scars of its deconstruction like medals. In truth, the house as a whole become a museum. To others' eyes it exhibits what more formal spaces do not: it shows art as a living being, part of our everyday lives. Open-air art, 3,609 works, reflecting our tragic or magnificent century as seen by the artist.
Hauviette Bethemont


La Demeure du Chaos a fait l'objet de plus de 1850 reportages de presse écrite et audiovisuelle de 63 pays. Selon le New York Times, elle est «une des aventure artistiques les plus fortes du XXIe siècle».
C'est à Saint-Romain-au-Mont-d'Or, un village bourgeois au cour des Monts d'Or, banlieue riche de Lyon, alternant pierres dorées et pavillons, qu'émerge à la courbe d'un tournant cette demeure alchimique inspirée de Fulcanelli.

Quand le musée devient la Factory

En 1999, Thierry Ehrmann, sculpteur-plasticien et fondateur du Groupe Serveur et d'Artprice, s'investit dans la création de son musée l'Organe. Il s'aperçoit très vite que son projet s'institutionnalise. Faut-il recruter un conservateur, quelle forme aura la collection ? Autant d'éléments qui s'éloignent de sa conception de la vie. C'est le point essentiel, entre désir et action. S'il devait choisir une référence, ce ne serait pas celle d'une fondation mais la pratique à la Andy Warhol de l'art : la Factory. Un espace aux contours flous mis en ouvre par l'artiste Pop où la création se vit au jour le jour, dans le désordre des sens, au rythme de l'énergie pure. Thierry Ehrmann invite des artistes à travailler avec lui sur place, créant des connexions d'une activité artistique à l'autre, d'un pays à l'autre, d'une culture à l'autre. Cette perpétuelle activité qui serait enfin en résonance avec le mouvement perpétuel du monde et de son actualité.

Où il est question de chaos

C'est dans un creuset qu'il va mélanger les thèmes de l'exposition, de l'ouvre, de l'acte afin d'obtenir un melting pot métissé d'énergie. Le projet se conceptualise. Qu'importe l'auteur direct, tout est dans l'idée. La question d'un lieu propre à l'exercice de l'art n'importe plus. L'art est partout et il s'infiltre petit à petit dans le corps du domaine. C'est d'abord une salamandre que Thierry Ehrmann peint, bientôt suivie par un bataillon. Comme douées de vie, elles occupent tout le territoire. L'artiste Ben investit lui aussi la Demeure. Une centaine d'artistes continuent le travail.
La Demeure du Chaos est devenue poreuse au monde, l'actualité la traverse et la transperce. Ressemble-t-elle pour autant au chaos ? Elle a beau avoir été brûlée, avoir virée au noir charbonneux d'une après-catastrophe, elle garde toujours son architecture de base et porte comme des décorations les effets d'éventration. A dire vrai, c'est elle tout entière qui est devenue un musée. Elle offre aux regards des autres ce que cachent les salles d'exposition, elle donne à voir de l'art comme si ce dernier était encore vivant, embringué dans notre vie de tous les jours. De l'art à ciel ouvert avec 3 609 ouvres, autant de reflets de notre siècle tragique et somptueux selon son auteur.
Hauviette Bethemont



Index-Home-Accueil - Présentation/About us - Images/Photos - Vidéos/Videos - Soutien-Pétition - Signez la Pétition/Sign the Petition - Lettre d'information/Newsletter - Borderline Biennial et Blog de Thierry Ehrmann - Fiction(s) - Livres et Publications/Books and Prints - Revue de Presse/In the News - Infos Pratiques/Information - Liens/Links - Webmasters - Plan d'accès/Access Map - Musée l'OrgAne/OrgAn Museum - Infos Légales/Legals
La Demeure du Chaos - Les Évènements - Events
Thierry Ehrmann - Abode of Chaos - Caos Abode