Mille fois la première question de mes visiteurs abasourdis de la Demeure du Chaos est
« pourquoi » ?

La réponse me replonge en 1999, quand après avoir dévoré le veau d'or dans le grand festin paganiste du siècle dernier, je cherchai à nouveau ce monde gnostique.

Ma seule rédemption passait de nouveau par cette terrible épreuve, renaître par ma damnation première, la démence que l'on reçoit comme une onction suprême à la naissance pour se transcender dans l'Art. Cette fureur maniaque, ma sulfureuse maîtresse sera de nouveau ma complice avec ses troubles de l'humeur.

Elle donnera la vie à ma plume pour écrire une longue, une très longue histoire qui naît de la nuit des temps, s'abreuve du chaos alchimique, prima materia de ce XXIème siècle tragique et somptueux pour s'incarner dans ma chair et mes œuvres et retrouver le monde des demeures philosophales.

Il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu'en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l'anathème des moralistes. Mais tous oubliaient que depuis la naissance du droit, il n'y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure.

Cette démence de l'acte artistique, cette force majeure qu'est la folie créatrice permet à l'homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière.

Tout cela, fidèle lecteur, sont les mots qui désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l'Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure.

Alors à ta véritable question, pourquoi cette noirceur ? je te réponds simplement: quand tu verras la noirceur, réjouis-toi car c'est le début de l'Œuvre…

thierry Ehrmann

“Why?” A thousand times i have been asked this question by my visitors, stunned by the Abode of Chaos.

The answer brings me back tothe year 1999, where after having devoured the golden calf during the great pagan feast of the last century, i found myself looking once more for this gnostic world.

In order to transcend through art, my only redemption, i had to go through this terrible ordeal, reborn by my first damnation, this insanity we receive at birth like a supreme unction. This maniacal fury, my sulphurous troubled and moody mistress, will once again become my accomplice.

She will give life to the quill before me, so that i can write a very long story, going back to the dawn of time, quenching its thirst in Alchemical Chaos, Materia Prima of this tragic and sumptuous XXI century, to incarnate itself through my flesh and creations and uncover the dwellings of the philosophers.

The Great Work had to be accomplished, no matter what the price, no matter how loud the beggars’s howl, the vindication of men in black orthe moralists’s anathema. But many forgot that since the beginnings of law, there is never a crime nor an offence when the accused is in a state of insanity or constrained by an act of God.This dementia of the artistic activity, this act of God that is the creative madness is what has enabled men for milleniums to build temples, catacombs, mass graves, places of genuflexion, calvaries, labyrinths, Golgotha, oratories, via crucis sanctuaries, priories andcathedrals of light.

All these words dear faithful reader, designate the Abode of Chaos wich the duality is the Spirit of the Salamander, the alchimic breath of the Abode. Then, to your real question, “why this darkness?” I answer you simply: when you will see the darkness, rejoice for it is the begining of the Opus…

thierry Ehrmann


L'Esprit de la Demeure du Chaos /
Abode of Chaos Spirit

192 pages, 300 nouvelles photos, une trentaine de contributeurs, bilingue,
19,90 euros

Commandez-le
dès maintenant !

L'Esprit de la Demeure du Chaos /
Abode of Chaos Spirit

192 pages, 300 new photos,
about thirty contributors
Euros 19.90

Order it
Now!

   

Retour - Back